Renaud, Pris par la patrouille

Il est mort, Renaud. Il est mort, et personne ne marche derrière le corbillard. Il est mort et toujours vivant. Il est mort-vivant. Ça leur arrive aux vieux, dit-on, d’être encore là sans plus y être. Alors on accuse l’alcool, le terrorisme, Alzheimer, la droitisation de la société… On oublie la lessiveuse, le grand bouillon où tout se délite, s’effondre – biscuits dans le thé. Le temps est assassin.

Au milieu des années 80, Renaud est un soleil à son zénith, un épi de blé sauvage dans la ville encrassée de diesel. Avec lui, le bel enthousiasme de Mai coule des jours heureux en Mitterrandie. Tandis que l’État rose étrangle les ouvriers lorrains, les hérauts d’une gauche plus ou moins libertaire ont encore la part belle dans le pays grignoté par Bouygues et Tapie. Chronique de la fin d’une époque : il est quatre heures du matin dans la salle des fêtes. Quelques courageux mettent encore l’ambiance. Bientôt, ils iront se coucher, alors la soirée ne sera plus qu’un souvenir. Lire la suite…

Les dossiers

Persistances

Renaud-Une

Renaud, Pris par la patrouille

Il est mort, Renaud. Il est mort, et personne ne marche derrière le corbillard. Il est mort et toujours vivant. Il est mort-vivant. Ça…

Derniers articles

The Neon Demon-Une

The Neon Demon, La Fille-Bétyle

« I always check in the mirror to make sure nothing is see-through. » Scarlett Johansson   – Jesse (Elle Fanning) ? – Clairement au-dessus des standards…

The Leftovers-Une

The Leftovers, Le Rêve de Kevin

Avec la vision de Saint-Eustache, un autre gros morceau de l’imaginaire occidental où intervient le tag « rêves/visions de cerf » est le « Rêve d’Arthur » (avec ses déclinaisons,…

Gremlins-Une

Théologie Gremlins

La cinéphilie est le sang des Gremlins. Un sang « vert de slime », qui irrigue en permanence leurs gestes saccadés, leurs ricanements hystériques, leurs parodies…