Holy Motors, L’insensé cinéma des sens

A tous ceux qui se ruent dans les salles pour voir des films parfaitement calibrés et peuplés d’acteurs bankables, sachez que la beauté disparaît lorsqu’il n’y a plus personne pour la regarder. Le spectateur est mort, vive le spectateur!